5. Politique de la ville

À la croisée des enjeux sociaux et des bénéfices de l’agriculture biologique

Les nouveaux contrats seront élaborés en 2014 et préfigurés sur 12 sites pilotes. Ils couvriront la période 2015-2020. Signés entre l’État et les intercommunalités, ces programmes d’actions pluriannuels traiteront à la fois des enjeux de cohésion sociale et de développement urbain, en s’appuyant sur une refonte de la géographie prioritaire autour du critère de revenus. Le préfet, le président de l’intercommunalité et les maires devront mobiliser l’ensemble des acteurs institutionnels et la société civile (avec un accent mis sur la participation des habitants via des conseils de citoyens).
Il s’agira de mettre en cohérence l’ensemble des politiques de droit commun, auxquels s’ajouteront des dispositifs additionnels, notamment sur :

  • la santé (contrat local de santé, atelier santé ville)
  • l’insertion et l’emploi (plan local pour l’insertion et l’emploi, insertion
  • l’activité économique)
  • l’éducation (programme réussite éducative)
  • l’habitat et le cadre de vie (rénovation urbaine)

Visionner la Fiche outil n°5 – Contrat/Politique de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *