13. Gérer les espaces publics : objectif zéro pesticide

Une action vertueuse sur l’environnement et la santé publique

Afin de sensibiliser et encourager le changement de pratiques des habitants et agriculteurs et conformément à la « loi Labbé » qui prévoit que les collectivités devront dès 2020 abandonner l’utilisation des produits phytosanitaires pour l’entretien de leurs espaces verts, forêts et promenades, la collectivité peut s’engager dans une gestion plus durable de ses espaces, en supprimant l’usage des produits phytosanitaires, en valorisant les produits de fauche, en augmentant les surfaces végétalisées, etc. La gestion différenciée des espaces publics permet d’y mettre en œuvre une gestion écologique sans produit phytosanitaire de synthèse en appliquant un type d’entretien (fréquence de tonte, fauchage, gestion des adventices) différent selon leurs usages, leur potentiel écologique, etc. Ce type de gestion s’inscrit dans une démarche d’exemplarité de la collectivité, notamment auprès du monde agricole, et peut constituer un bon moyen pour sensibiliser les jardiniers amateurs et les autres gestionnaires d’espaces verts au « zéro pesticide », et l’ensemble des habitants aux enjeux de la biodiversité et de la protection de la ressource en eau.

Visionner la Fiche action n°13 -Espaces publics zéro pesticide

Documents liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *